Comment faciliter l’enseignement de l’arabe comme seconde langue?

NewsSéminaireCommentaires fermés sur Comment faciliter l’enseignement de l’arabe comme seconde langue?

Le jeudi 10 mai a eu lieu le 10ème Séminaire Scientifique Annuel de la Langue Arabe. A cette occasion, des enseignants de l’IESH de Paris ainsi que des experts venant de Tunisie, du Maroc et d’ailleurs, ont eu à répondre à la problématique suivante : Comment faciliter l’enseignement de l’arabe comme seconde langue ?

L’importance de la langue arabe réside dans le fait qu’elle est l’une des langues les plus anciennes et les plus riches du monde. Elle est caractérisée par son utilisation par les populations arabes et et les savants musulmans.  Ces derniers l’ont considérée comme un instrument nécessaire pour l’accès au savoir et à la sciences.

Une langue confrontée à de nombreux défis

L’arabe est sans aucun doute, une langue vivante, authentique et interactive. Elle toutefois actuellement confrontée à un ensemble important, de défis et d’obstacles. En effet le contexte de mondialisation a eu un impact conséquent sur sa compétitivité, en comparaison aux autres langues qui elles, ont connu un progrès considérable. Le contexte qui sévit actuellement dans le monde arabe contribue également au manque de rayonnement que connait l’arabe.

Malgré les efforts déployés par les défenseurs de cette langue pour que celle-ci puisse résister à une concurrence importante, l’arabe rencontre certains freins notamment en termes de développement des méthodes d’enseignement et de pédagogie d’apprentissage. 

Cependant, de nos jours nous constatons un intérêt grandissant quant à l’apprentissage de l’arabe notamment en occident et plus particulièrement au sein des communautés musulmanes. Il est donc nécessaire de surfer sur cet engouement afin de promouvoir l’arabe  en tant que langue civilisationnelle authentique, mais également afin de développer ses méthodes d’enseignement.

Revaloriser l’enseignement de la langue arabe

L’expérience des établissements scolaire spécialisé dans l’enseignement de la langue arabe dans le monde occidental montre qu’il est nécessaire de revaloriser les aspects positifs relatifs à l’enseignement de cette langue. Après un demi-siècle d’enseignement de l’arabe en Europe, le constat reste celui d’une pénurie de méthode pédagogique adaptée. Comment donc palier à ce déficit de méthodes et dans quelle mesure peut on s’inspirer des méthodes appliquées aux autres langues pour améliorer l’enseignement de la langue arabe?


Le colloque en image

Crédit photo : IESH de Paris

C. photo : IESH de Paris

C. photo : IESH de Paris

Crédit photo : IESH de Paris

Plus d’informations sur nos formations

Inscrivez vous à l’IESH de paris ! 

Suivez-notre actualité !

Comments are closed.

© 2015 IESH de Paris. Tous droits réservés.